Comment mesurer l'efficacité de vos emailing ?

Parmi les outils indispensables pour mesurer l'efficacité de vos campagnes de marketing digital, intéressons-nous aux KPI de l'emailing. 

KPI emailing

Quels sont les taux d'un emailing?

  • Taux d'ouverture unique

Mesure l'intérêt suscité par votre email auprès du public en calculant le pourcentage de personnes l'ayant ouvert. Le taux d'ouverture unique vise les personnes qui ont ouvert votre email, quel que soit le nombre de fois.

Le bon objectif : viser un taux d'ouverture unique de 20%

  • Taux de clic

Mesure l'efficacité de votre email avec le pourcentage de personnes ayant cliqué sur le(s) lien(s) proposé(s).

Le bon objectif : viser un taux de clic de 3%

  • Taux de réactivité

Synthèse des 2 précédents taux, il mesure le nombre de clics en fonction des emails ouverts. C'est donc un chiffre intéressant pour comprendre l'intérêt du contenu.

Le bon objectif : viser un taux de réactivité de 20%

  • Taux de désabonnement

Mesure le désintérêt de vos lecteurs. Bien évidemment ce taux de désinscription doit être le plus bas possible. Soyez vigilants avec les données de vos prospects et soyez à l'écoute de leur volonté ou non d'être sollicités. Suivez également la réglementation concernant les données personnelles comme le RGPD pour être en conformité avec les exigences légales.

Le bon objectif : viser un taux d'ouverture unique de 0,7%

  • Taux de NPAI

NPAI pour « n'habite plus à l'adresse indiqué » comme pour le courrier postal. Il s'agit du pourcentage d'email qui n'arrivent pas aux destinataires pour diverses raisons : erreur temporaire liée à la boite du destinataire (boite pleine) ou erreur définitive liée à un changement d'adresse. Après chaque envoi d'emailing, vous devez actualiser votre base de données. Ce taux vous permet aussi d'évaluer la qualité des contacts si vous achetez des fichiers d'adresse.

Le bon objectif : viser un taux d'ouverture unique de 5%

 

Comment améliorer l'efficacité de vos campagnes d'emailing ?

L'emailing de masse, avec lequel vous délivrez un message identique à tous vos destinataires est fini. L'efficacité passe désormais par la personnalisation et l'automatisation des emails.

Vous allez tester chaque paramètre, en utilisant si possible l'A/B testing, pour optimiser :

  • le champ « objet » de votre email, très incitatif : ce peut être une question, une phrase en suspens, avec votre prénom ou votre nom, avec un chiffre étonnant ou une deadline...
  • le nom de l'expéditeur: en majuscule avec un nom identifiable, un nombre de caractères qui ne sera pas tronqué par l'ensemble des services de messagerie...
  • les boutons : comme pour un site, les CTA ou appels à l'action de votre email sont un enjeu majeur d'optimisation que ce soit sur sa taille, sa couleur et sa formulation (plutôt avec des verbes d'action)
  • le contenu: mélange parfait entre information, promotion et relation. La personnalisation vous permet de proposer du cross-selling, des produits complémentaires à ceux déjà achetés ou d'acheter à nouveau le produit quand sa durée de vie est supposée atteinte.
  • la fréquence d'envoi des emails : il faut trouver le bon rythme pour vos lecteurs submergés, étudier les horaires d'ouverture de votre cible (plutôt aux horaires de bureau en BtoB, plutôt le midi ou le soir en BtoC loisirs...).
  • La qualité et la qualification de votre base de données : mettez à jour vos bases de prospects, qualifiez-les en fonction de leurs achats ou de caractéristiques propres pour segmenter vos bases et donc vos campagnes d'emailing.

Bima consulting propose plusieurs solutions, sélectionnées parmi les plus performantes du marché, pour gérer des campagnes emailing performantes ou des solutions de marketing digital globales comme Caracal.