Le marketing digital dans l'entreprise en 2018

Toujours pas convaincu de l'intérêt d'adopter une stratégie de marketing digital dans votre entreprise ? Découvrez en quelques chiffres l'avis d'autres chefs d'entreprise que ce soit sur l'adoption d'une stratégie marketing globale, l'augmentation des budgets du marketing online ou la répartition des budgets publicitaires. 

marketing digital dans l'entreprise chiffres 2018

  • Adopter une stratégie omnicanale

Les différents canaux de vente ou de communication dans l'entreprise étaient auparavant autonomes voire complètement séparés. Puis, les entreprises ont intégré des stratégies globales: du multicanal, la multiplication des points de contact, au cross-canal avec l'intégration de tous ces points de contact à un seul parcours client.

Aujourd'hui, on parle d'omnicanal pour montrer que chaque point de contact interagit sur le comportement du client et que tous les canaux doivent être optimisés en parallèle. C'est simple avec un outil unique de gestion des données dans l'entreprise.

Ainsi, aux Etats-Unis, 58% des ventes en magasin sont influencées par le digital (source : Forrester) contre 14% il y a 15 ans. 88% des décideurs marketing mesurent les résultats offline de leur investissements online et 90% d'entre eux fusionnent les budgets pour avoir une seule stratégie off line et online (source : données internes Google 2016). L'unification arrive enfin !

En France, 85% des marques génèrent des revenus en multicanal, contre 71% en Europe (source : PwC, total retail, mars 2017).

Selon la récente étude du Boston Consulting Group, les entreprises qui adoptent un marketing lié aux données et « multi-moments » enregistrent une croissance de chiffre d'affaires de 20% et une économie de coûts jusqu'à 30%. Pour cela, un programme en 3 étapes est défini :

  1. Poser les bases : l'entreprise fait appel à un expert pour définir le projet, comprendre ses données, et acquérir une solution d'analyse
  2. Créer les connexions : l'entreprise crée des fonctions de data-analyste pour définir les mesures de performance, combiner les données et automatiser les messages.
  3. Agir à chaque moment : l'entreprise automatise les processus et adopte un fonctionnement en mode agile

Ces modes opératoires ne sont plus l'apanage des grands comptes et sont accessibles aux PME avec des solutions simples et globales, comme Caracal développée par Bima Consulting.

  • Améliorer la connaissance client

Pour 89% des professionnels du marketing dans l'entreprise, la croissance vient de l'anticipation des besoins du consommateur et de la capacité à fournir une expérience client utile pendant le parcours d'achat (Etude Econsultancy & Google, 2017).

Pour un tiers d'entre eux, la réalisation de leurs objectifs à 3 ans reposera sur leur capacité à mieux comprendre leurs clients et à les toucher efficacement (Etude Bain & Company 2017). La maîtrise des signaux digitaux aidera à délivrer le bon message au bon moment. Ce bon moment nécessite des outils d'analyse performants dans lesquels 25% des marketeurs envisagent d'investir d'ici 3 ans. Découvrez les meilleures solutions de connaissance clients du marché. 

  • Investir dans le marketing digital

Le budget marketing global d'une entreprise se situe entre 6 et 12% de son chiffre d'affaires. Ce ratio est plus important chez les PME et plus important en BtoC qu'en BtoB.

D'après une étude du Gartner group, seules 15% des directions marketing d'entreprises de plus de 250 millions USD de CA attendaient un budget marketing en croissance en 2018. Pourtant, 65% de ces entreprises prévoyaient d'augmenter la part du digital au détriment de marketing offline :

  • 61% des décideurs marketing prévoyaient un investissement dans leur site web ;
  • 51% dans le mobile
  • 64% dans les réseaux sociaux

Le buget dédié aux médias traditionnels (télévision, presse, radio) diminue au profit des médias online (youtube, VOD, réseaux sociaux...), en parallèle avec les audiences de chaque média. Emarketer prévoit une répartition du budget publicitaire : 41% des dépenses sur le digital, 35% pour la télévision et seulement 12% pour le print.

Le marketing digital ne doit plus être pensé comme une partie d'un budget marketing mais comme le coeur du marketing de l'entreprise.