Suivez-nous :

Les outils d'analyse du marketing digital

Le marketing digital, à la différence du marketing offline, permet de mesurer avec précision un grand nombre d'indicateurs (KPI) et évaluer son retour son investissement (ROI). Le volume de données ainsi générées nécessite des outils d'analyse performants sous peine de perdre toute capacité d'optimisation. A défaut de tableaux de bord précis, les services marketing et la direction de l'entreprise ne peuvent tout simplement pas prendre les meilleures décisions. Comment mesurer l'efficacité de votre marketing digital ? 

marketing digital efficacite

Mesurer l'efficacité de son site web

Chaque clic de l'internaute est tracé et de nombreux outils vous permettent d'analyser le trafic sur votre site :

  • Vos visiteurs

Le nombre de visites sur votre site est évidemment une donnée importante mais elle est trop générique. Intéressez-vous également :

  1. au pourcentage de nouveaux visiteurs (acquisition pure) et de visiteurs déjà connus (votre capacité à fidéliser et à entretenir la relation)
  2. à leur provenance géographique : si un nombre significatif de visites vient d'un pays ou d'une région, vous pouvez envisager d'y déployer vos commerciaux en phase de test ou d'y exporter vos produits et services
  3. à leur environnement technologique : vos visiteurs sont plutôt sur PC ou sur mobile ? Les offres peuvent-elles dans ce cas être poussées par SMS ? Sont-ils géolocalisés ?
  4. à leurs horaires : cette information est très utile pour diffuser du nouveau contenu sur votre site mais aussi pour optimiser vos campagnes sur les réseaux sociaux ou par emailing.
  5. à leur provenance : quels sont les mots-clés utilisés, combien de visiteurs viennent des réseaux sociaux, des campagnes d'emailing ou d'adwords...
  • Votre contenu

De la même manière, votre tableau de bord doit vous permettre d'analyser :

  1. le nombre de pages vues : un indicateur de l'intérêt de votre site avec le temps passé sur chaque page : si vous écrivez un article technique de 2000 mots avec un temps moyen de 5 secondes, vous n'êtes pas lu au-delà du chapeau introductif ou chapô.
  2. votre taux de rebond : pourcentage de visiteurs quittant votre site après avoir atterri sur une page : contenu référencé sur de mauvais mots-clés, manque d'intérêt de vos lecteurs...c'est un des critères négatifs pris en compte dans l'algorithme de Google. L'impatience des internautes et l'imprécision de certaines requêtes augmentent ce taux de rebond. Un taux de rebond de 50% est dans la moyenne mais dépend du type de sites : un site d'actualités n'aura pas le même score qu'un site e-commerce BtoB. Attention aussi à la mode des sites one-page qui faussent les moyennes.
  3. Les pages de sortie du site : elles ne sont pas forcément négatives. Ainsi, si vous vendez en ligne, vous visez la page de confirmation de commande. Si vous proposez des services, l'analyse de vos pages de sortie est plus subtile : est-ce la page de contact si vous n'avez mentionné nulle part ailleurs ni dans le header ni dans le footer vos coordonnées ? Est-ce le remplissage d'un formulaire de contact avec demande de rendez-vous ? Vous devez analyser les pages de sortie qui ne sont pas dans vos objectifs : par exemple, une page de présentation de vos offres qui ne conduit pas vers le détail de l'offre, ses tarifs ou une demande d'information, doit être revue.
  • Votre notoriété

Sur combien de réseaux sociaux êtes-vous présents ? Combien de personnes vous y suivent ? Vos contenus sont-ils lus et partagés ? Génèrent-ils des commentaires ? Rapportent-ils du trafic sur votre site ? Génèrent-ils du chiffre d'affaires ? Produisent-ils d'autres actions ?

  • Votre conversion

Le taux de conversion est le ratio du nombre d'acheteurs par le nombre de visiteurs. Il vous permet de savoir combien de visiteurs achètent lors de leur première visite ou en revenant dans un certain laps de temps après cette visite.

Si votre site n'est pas destiné à l'e-commerce, vous convertissez avec d'autres actions que l'achat : inscription à une newsletter, affichage de la page contact, téléchargement d'un document, prise de rendez-vous en ligne...

Votre taux de conversion dépend d'éléments liés à la pertinence de votre  offre, de votre positionnement prix... mais aussi d'éléments liés au site (ergonomie, parcours client,...) et à la qualité du trafic acquis (plus vos visiteurs sont proches de vos persona, plus votre taux de conversion sera élevé).

Les taux de conversion des sites sont très variables en fonction des secteurs d'activité mais la moyenne générale avoisine les 3%.

 

D'autres outils existent pour mesurer l'efficacité:

Bima consulting vous accompagne pour mettre en place une stratégie optimisée, des tableaux de bord efficaces et des solutions axées sur le ROI.